Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 17:22

 

 

On entend souvent dire que la droite est structurée et la gauche désorganisée. Il est vrai que d'un coté on a une structure omnipotente qui s'étend de l'extrême droite au centre gauche et qui pour peu qu'on n'y prenne garde engloberait encore volontiers quelques personnalités socialistes voire même des membres du NPA et, de l'autre coté on a une multitude de chapelles attachées à leurs idéaux mais prêtes à en discuter .

Sur le terrain cependant on constate que l'UMP est traversé de courants divergents alors que les petites chapelles font tout pour aborder unies au deuxième tour les combats électoraux.

C'est ce qui s'est passé à Carcassonne où nous avons eu lors des dernières municipales une droite divisée alors que l'ensemble des forces de gauche se rassemblait et allait au delà de la gauche traditionnelle pour vaincre.

Si on regarde d'un peu plus près l'état de la droite locale on y reconnaît deux courants, un courant libéral qui est celui de notre président dont la représentation locale a été le fait de G Larrat et de ses colistiers et un courant plus classique, plus populaire qui n'a cessé de dénoncer les errements et le caractère irréel du programme qui nous était proposé. Cependant c'est le courant le plus libéral, le plus orthodoxe qui a eu l'investiture au détriment du courant le plus réaliste et le résultat a été l'échec.

Demain, se profilent les élections régionales et, on retrouve le même type de division. Du coté de la gauche, après quelques velléités d' E Andrieu, l'union s'est faite autour de G Frêche alors même qu'il est exclu du parti socialiste. A droite on retrouve deux candidats, le candidat adoubé, R Couderc et un candidat moins orthodoxe, C Jeanjean qui semble vouloir aller au bout de sa démarche. Comment dés lors qu’elles se déchirent les équipes de droite peuvent elles penser gagner.

En définitive, même à l’échelon national, l'UMP affiche une unité de façade, unité obtenue par un verrouillage de toute  idée différente de la doctrine que nous distille jour après jour notre président alors même que les courants plus traditionnels et plus en phase avec le pays existent et ne peuvent s'exprimer.  Cette attitude hégémonique d’un courant risque d'aboutir à l'explosion du parti . Pour notre part nous préférons aux injonctions l'union c'est à dire le dialogue et le consensus autour de projets concrets.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacky GUILLAUME - dans General
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jacky GUILLAUME
  • : ANALYSE POLITIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIOLOGIQUE
  • Contact

Recherche

Liens