Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 19:42

 

 

J’ai lu, récemment, une prise de position en faveur de l’affichage de ses opinions religieuses dans l’espace public. A la manière d’un sophisme, son auteur prône l’autorisation aux religieux et aux laïques, en dehors de l’islam, de porter de façon ostentatoire les signes extérieurs de leur appartenance religieuse. Cette prise de position est-elle soutenable ?

L’espace public est, par définition, le lieu où tous les publics peuvent se côtoyer. Il doit donc être le plus neutre possible pour ne pas heurter. L’apparence extérieure y joue un rôle important et nous remarquons tous les accoutrements hors normes ou les maquillages un peu extravagants, on peut les tolérer car ils ne sont pas répréhensibles.

Si on devait voir s’afficher des prises de positions cultuelles, voire politiques ou ethniques, nous serions de plein pied dans une véritable tour de Babel. Au-delà de l’aspect extérieur, il y a aussi les actions qui peuvent se faire en public, actions encadrées par la loi. Ainsi en est-il de l’utilisation des drogues, du tabac, de l’alcool entre autres

Cette attitude est, de plus, en contradiction avec nos principes d’intégration qui est pour le « vivre ensemble » et non pour le « vivre avec », base du multiculturalisme.  Pour en revenir à notre débat, il convient donc d’autoriser ou d’interdire à tous les démonstrations publiques non autorisées par la loi. Notre position peut paraitre utopique, mais elle s’inscrit dans notre tradition judéo-chrétienne qui prône l’égalité de tous et la respectabilité de toutes les opinions, dans un cadre législatif précis. A moins de changer notre législation, mais c’est là une toute autre histoire.

 A bon entendeur salut !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacky GUILLAUME - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jacky GUILLAUME
  • : ANALYSE POLITIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIOLOGIQUE
  • Contact

Recherche

Liens